Vers la discussion généralisée

La discussion sur le Web s’est longtemps organisée autour des contenus qui la provoquaient : un post de blog, une vidéo, un article de journal on-line étaient invariablement suivi de leur fil de commentaire.

On se répondait certes de vidéo à vidéo ou de blog à blog, mais il était bien entendu que cette discussion longue n’était qu’un support de l’essentiel : les commentaires que chaque nouveau contenu générait sur la plateforme même où il était créé.

La démocratisation des outils de créations de contenu est en train de changer radicalement la donne. Chacun répond avec ses outils, chez les autres, chez lui, dans ces lieux neutres que sont les médias sociaux : les Twitter, Facebook, Discus, les mash-ups que l’on peut en faire sur son sîte ou ailleurs.

Chacun discute avec tous, partout, avec des moyens sans cesse différents et sans cesse renouvelés.

Chacun discute avec les outils jadis considérés comme destinés à créer du contenu, les transforme, les réinvente, les utilise pour intervenir toujours différemment dans la discussion.

Chacun discute, disons- nous, au point que l’une des barrières du Web 2.0 est en train de s’effondrer, qu’une vieille évidence est en train de se reformuler. Il n’y a plus aujourd’hui de distinction entre le contenu et sa discussion. Les contenus ne sont plus des éléments déclencheurs de débats dont ils abriteraient les développements. Les contenus sont à la fois les moteurs et les éléments de la discussion.

Déjà, les outils sont en train de se créer pour permettre à chacun de cristalliser sa vision de la discussion et l’amener au delà de l’instantanéité.

Bientôt, ce vaste mouvement de création de contenus que connait le Web depuis quelques années apparaitra clairement pour ce qu’il a toujours été…

… une discussion généralisée.

Tags:

Une réponse à to “Vers la discussion généralisée”

  1. cocgemsbox dit :

    We had been excited about the sims freeplay game online.

Laisser un commentaire