Pearltrees est ouvert!

L’alpha publique de pearltrees est en ligne, stabilisée, ouverte.

Ce n’est bien sur qu’un premier pas vers la vaste communauté d’éditeurs du Web que j’appelais de mes vœux dans le précédent billet. Mais c’est un pas véritable, je crois.

Plusieurs centaines d’éditeurs bâtissent en ce moment leur propre Web. Ce Web peut-être drôle ou sérieux, profond ou léger, il peut-être roboratif, contemplatif ou d’actualité. Il ressemble à ceux qui le construisent, à leurs goûts, à leurs richesses, surtout à leur étonnante variété.

Je reviendrai souvent sur cette carte humaine en train de se construire, sur son sens et peut-être sur son rôle dans le développement du Web. Mais puisque pearltrees est ouvert, qu’il est là, maintenant, tout prêt à être utilisé, c’est de son utilisation dont je voudrais d’abord parler.

A quoi pearltrees sert-il en général?

La question se discute en ce moment dans de forts bons billets et continuera je l’espère très longtemps à se discuter. Pearltrees est un projet collectif et un média social : ce sont ses utilisateurs, les premiers, qui en inventeront les usages les plus intéressants.

A quoi pearltrees pourrait-il vous servir, à vous, aujourd’hui, en particulier?

1-     A organiser la carte de votre Web. Enregistrez, déplacez, éditez, retrouvez les contenus intéressants que vous croisez lors de vos navigations quotidiennes. A conditions que vous vous en occupiez, c’est-à-dire que vous les éditiez vous-même, les cartes permettent de disposer de bien plus de contenus, de manière bien plus puissante et naturelle que les favoris. C’est que le format cartographique est plus adaptée à l’organisation de donnée que la liste, même taggée. Dans une ville, on se repère à l’aide d’un plan, non d’un annuaire, fut-il très bien fait !

2-     A guider vos amis ou vos lecteurs. Faire découvrir des parties du Web que vous seul connaissez ? Préparer un voyage en Italie ? Relater un débat de blog à blog ? Relater l’évolution d’une loi et des mouvements qu’elle suscite sur le Web (qui a dit Hadopi ?) ? Donner un nouvel ordre de lecture et donc construire un nouveau sens au contenu que vous-même ou d’autres ont déjà créé. Voila précisément ce que signifie éditer !

3-     A vous laisser guider. En lisant les cartes que d’autres ont créé pour vous, en suivant les intersections entre vos cartes et d’autres cartes, en vous laissant entrainer de centres d’intérêts en centres d’intérêts par ce que certains appellent joliment la sérendipité, vous découvrirez peut être un autre Web: un Web édité, organisé par des humains pour des humains…

… un Web auquel je ne peux que vous inviter à contribuer!

L'aventure Pearltrees

Tags:

17 réponses à to “Pearltrees est ouvert!”

  1. Criticus dit :

    « La question se discute en ce moment dans de forts bons billets et continuera je l’espère très longtemps à se discuter. »

    D’ailleurs, si tu peux « perler » les prochains billets, ça m’intéresse…

  2. Patrice dit :

    C’est fait! Allez sur http://www.pearltrees.com/Patrice/map/1_12223/ pour voir la carte des discussions de pearltrees sur le Web. Il suffit de clicker sur play pour la parcourir et participer aux discussions des billets.

    Je la tiendrai à jour en temps (presque) réel!

  3. Criticus dit :

    Parfait !

  4. [...] D’une manière générale, à quoi cela vous servirait-il d’éditer votre web ? La réponse de Patrice: [...]

  5. narvic dit :

    Salut Patrice,

    Tu me pardonneras de n’être pas réellement un early adopter, mais plutôt un observateur. J’arrive à midi dix plus souvent qu’à midi moins dix. ;-)

    J’ai encore très peu parlé de votre projet (http://delicious.com/search?context=userposts&p=pearltrees&lc=1&u=narvic).

    Mais je veille sur tout ce qui s’en dit. ;-) En fait j’attends qu’une perle correspondant à mes préoccupations thématiques finisse par arriver jusqu’à moi par un biais inattendu et m’apprenne plein de choses… Là, ça voudra dire que des gens s’en sont approprié un usage qui me touche…;-)

    Sinon, comme je te l’ai dit, je reste sceptique sur la présentation du projet sous l’angle d’ »éditer le web », de le façonner selon une communauté d’utilisateurs.

    Cette présentation me semble très peu intuitive pour comprendre le réel potentiel de Pearltrees. Même si ça revient à ça au bout du compte, j’admets, ça n’est pas ça, à mon avis, la motivation individuelle qui conduit à la participation au projet. C’en est la conséquence.

    La motivation individuelle d’usage premier que je vois, c’est le partage de parcours de lecture ou de synthèse de documentation partagée.

    Tu ne crois pas que tu devrais orienter la présentation dans ce sens ?

  6. Patrice dit :

    Narvic – « tu me pardonneras de ne pas être un early adopter (…) » cela va sans dire mais sur le Web, il n’est jamais trop tard… pour être en avance!

    L’une des raisons majeures pour laquelle je crois qu’il faut contribuer à pearltrees dés maintenant est qu’il s’agit d’une véritable « alpha » : les fonctionnalités et les règles ne sont pas figées, elle évolueront très vite en fonction des idées, des envies et des besoins de la communauté. Il ne s’agit donc pas encore d’adopter… mais de contribuer!

    Sur ton avis, justement : « Je reste sceptique sur la présentation du projet sous l’angle d’”éditer le web” (…) Même si ça revient à ça au bout du compte, j’admets, ça n’est pas ça (…) la motivation individuelle qui conduit à la participation au projet ».

    Je trouve ta remarque très juste : ce n’est pas la motivation « première » de la majorité des gens. Aussi l’interface est-elle battie autour de bénéfices individuels:
    - organisez votre Web
    - guidez vos amis sur votre Web
    - explorez un nouveau Web… en vous laissant guider par vos amis

    Il y a donc deux niveaux de discours bien distincts
    1- Un objectif collectif, qui est surtout discuté sur les blogs, et bien évidemment le mien, et qui donne le sens à long terme de pearltrees
    2- Des bénéfices individuels, qui sont le coeur de l’interface elle-même, et qui sont la raison pour laquelle chacun a intérêt à développer son compte pearltrees maintenant.

    Les deux niveaux sont à discuter, à travailler et à faire évoluer en permanence, mais tous deux sont indispensables à la réussite d’un nouveau type de média… et je crois du notre en particulier!

  7. Merci pour le parcours Filaplomb sur Pearltrees.
    J’avais essayé d’en faire un mais sans succès, ne comprenant pas vraiment comment effacer aisément les nœuds qui permettaient de créer, pour le lecteur final, un parcours linéaire et limpide !
    Peut-être qu’en tant que littéraire, cela est-il un peu trop ésotérique pour moi. Enfin, je verrais bien en réessayant encore à l’occasion !
    :-) )

  8. Patrice dit :

    Fil – merci à toi. Il te suffit maintenant de jouer avec les perles (mais pas avec les…fils) comme si il s’agissaient de véritables perles et que ton curseur était une véritable main : tu peux prendre les perles et les branches, les déplacer, les inverser, changer leur ordre, les mettre à la poubelle…

    Tu verras que c’est très simple, et même, une fois le « truc » pris, que ça devient rapidement amusant!

  9. Je trépigne d’envie d’essayer la chose … mais pour l’instant je n’arrive qu’à obtenir un triste « sorry we are overloaded ».
    Une idée de quand il sera raisonnable de tenter sa chance?

  10. Patrice dit :

    Bernard – C’est juste : la montée en charge (la croissance rapide du nombre d’utilisateurs et de l’intensité d’usage) a débordé un des processus de pearltrees. Rien de grave, car il s’agit d’un processus mineur, mais il est nécessaire de déployer plus de serveurs (et donc de puissance) afin de rétablir le service.

    Cela devrait prendre entre trois et quatre heures. Toutes mes excuses pour ce désagrément.

  11. Patrice dit :

    D’ailleurs, c’est fait. Pearltrees est rétabli

  12. [...] autour du projet Pearltrees sur la base de la cartographie soumise par Patrice Lamothe de Cratyle.net. Autre exemple : le Blogmap de Nicolas Cynober qui a décidé de cartographier ses surfs [...]

  13. nono dit :

    finalement ce n’est que ce que tous revent de faire avec l’id web .. facebook par ex ou d’autre veulent nous connecter d’abord a leur site ( du moins juste a l’id futur ) et ensuite naviguer tout en gardant cette id … jolie exemple de tracage marketing …
    et de 2.. finalement n’est ce pas limité de rechercher par ce moyen la ? je vais sur le site de jean puis sur le site de henry.. toi tu vois que j’ai été sur le site de jean et henry..tu connaissais Jean mais pas Henry.. je t’ai fais connaitre Henry certes.. mais on avait déja Jean en commun que l’on connaissait …bref cela est limité ..c’est un peu comme sur facebook ou myspace ou daylimoton finalement.. sur ces sites on voit ou ils ont navigué ( certe clea reste sur le site même pour l’instant ( attente de la fameuse id de me.. )
    mais si on en reste la, juste a naviguer comme cela finalement on loupe tout le web ..et on reste entre gens soit pas interessant, soit pétasse et la mon dieu on ne pourrap as sauver une pétasse ni même qq qui fait des fautes ( oups ne me regarder pas :) ..et donc … ben donc limité..
    mais bonne continuation quand même

  14. Patrice dit :

    Euhh… Quand tu laisse un ami te guider, est-ce que tu t’enfermes? Je crois que tu t’enrichis. Quand tu le guides à ton tour, est-ce que tu l’enfermes? Je crois au contraire que tu l’enrichis et d’ailleurs que tu t’enrichis. En fait, je crois que tu devrais dépasser ces idées reçues… pourquoi ne pas simplement essayer?

  15. [...] Alpha launch 3- A vous laisser guider . En lisant les cartes que d’autres ont créé pour vous, en suivant les intersections entre vos cartes et d’autres cartes, en vous laissant entrainer de centres d’intérêts en centres d’intérêts par ce que certains appellent joliment la sérendipité , vous découvrirez peut être un autre Web: un Web édité, organisé par des humains pour des humains… … un Web auquel je ne peux que vous inviter à contribuer! 2- A guider vos amis ou vos lecteurs . Faire découvrir des parties du Web que vous seul connaissez ? [...]

  16. [...] round. In total, Pearltrees has now raised 8.5 million Euros. The company, which launched its first alpha almost 3 years ago, aims to use this money to scale its product and – maybe even more [...]

  17. Jean-Loïc dit :

    Un monde en très rapide évolution sur Internet. C’est une arme qu’il évolue si vite. Difficile dans ce contexte d’y inclure la censure :)

Laisser un commentaire