Le mot clé sponsorisé est-il un produit dopant ?

L’achat de mots clés compris comme le produit dopant d’un média: une jolie petite idée trouvé chez Eric Mainville qui reprend une citation de Louis Dreyfus.

Une idée d’ordre économique, mais qui pourrait être très largement prolongée…

L’équilibre du Web repose sur l’activité permanente de tissage de liens. Une activité libre, gratuite, décentralisée qui produit un Web à son image: libre, gratuit, décentralisé. Une activité que la vente de mots clés sur un site aussi central que Google contribue au fond à déséquilibrer.

Il est intéressant d’imaginer que la logique participative du Web finit par l’emporter sur sa logique commerciale, que les déformations induites par les mots clés sponsorisés de Google ne sont que temporaires. Ils changent le positionnement d’un site pour un temps, mais ne transforment pas l’écosystème de la toile.

C’est l’écosystème qui finit par l’emporter.

Tags: ,

5 réponses à to “Le mot clé sponsorisé est-il un produit dopant ?”

  1. Eric dit :

    « Une activité libre, gratuite, décentralisée qui produit un Web à son image: libre, gratuit, décentralisé. Une activité que la vente de mots clés sur un site aussi central que Google contribue au fond à déséquilibrer. »

    Oui. En discutant avec des e marketeurs (métier parfois un peu artisanal, à ce que j’ai compris) je me suis rendu compte qu’il fallait payer pour être numéro 1 sur google mais que cet argent est souvent bien investit. (Etre numéro 1 sur « porte clé en forme de gidouille », par exemple, peut faire de toi un millionnaire, à condition que tu puisse fournir suffisamment de porte clé en forme de gidouille) Mais comme tu es en concurrence avec d’autres sociétés qui achètent elles aussi des mots clés, le système se mord la queue…

    Sinon, à propos de la SEO (search engine otpimisation) dont on nous rebat les oreilles (il existe des centaines de blogs passionnants qui vous promettent de vous livrer « les secrets de la SEO). Mais, aux dires d’un « professionnel du web », le secret de la SEO c’est un petit indien qui tous les matins tape des pages de mots clés. Cinq cent fois le mot « porte clé en forme de gidouille » et tu es numéro 1 sur google. Mais comme un concurrent connaît aussi le secret de la SEO, il y a deux petits indiens qui tapent des mots clés.
    Finalement, Partageons mon avis et Quicoulol ont des techniques de référencement beaucoup plus saines: ils n’utilisent que les gros nichons pour monter dans les classements. C’est plus efficace que de grever son budget en achat de mots clés et autres SEO.

  2. Sam dit :

    @Eric: petit indien ou gros nichons, mon coeur balance…

  3. Eric dit :

    @Sam,

    La mondialisation ne t’enthousiasme pas?

  4. cratyle dit :

    Eric – ah! Les mots magiques du marketing! Un acronyme, un anglicisme et le monde s’en trouve tout chamboulé…

  5. Timothée dit :

    Pas mal ce petit article, la reflexion abordée est originale.
    je m’en vais voir ce qu’en dis Mainville!

Laisser un commentaire