Défense des blogueurs: du buzz à la construction d’une communauté

Face aux attaques réelles ou supposées contre le web participatif, la blogosphère ne cesse de s’interroger. Quelles défenses? Quels recours? Comment protéger son blog? Comment soi-même se protéger?

Le buzz est le premier réflexe et la première réponse. Il s’agit de parler des attaques, de les faire connaitre, d’en démultiplier l’écho aussi loin que les blogs permettent de l’amener. Cette réponse est naturelle et salutaire. Elle est naturelle car c’est après tout la seule arme de l’internaute que de diffuser de l’information, de la répéter, de la démultiplier. Elle est salutaire car en révélant les actes de chacun, en y amenant le regard collectif, on pousse chacun à les assumer, à les justifier, à se civiliser.

Le buzz est loin néanmoins d’exploiter toute les forces du Web participatif. Buzzer, c’est simplement reproduire ce que d’autres on dit. C’est faire ce que font naturellement les anciens médias: démultiplier une information unique. C’est faire au fond ce que faisait déjà l’imprimerie. Buzzer, c’est donc se contenter d’utiliser les nouveaux médias comme on utilisait les anciens.

Le Web participatif, ce nouveau média qui se dessine sous nos yeux, a la capacité de combiner les connaissances individuelles pour produire des connaissances collectives, de les rendre plus complètes, plus profondes et mieux partagées. Il engendre une arme bien plus puissante que la répétition d’une idée: la construction d’une discussion.

Construire une discussion ne consiste pas simplement à rassembler des arguments, mais à les combiner selon les avis et les besoins de chacun. On ne charrie pas du matériau brut. On l’enrichi, on l’adapte, on le personnalise. Construire une discussion c’est produire des connaissances à la mesure des enjeux de chacun.

Pour revenir sur les attaques dont font l’objet les blogueurs, la construction de la discussion sur le sujet devra permettre d’examiner concrètement le sens et le poids de ses attaques. D’en comprendre progressivement les risques pour les individus. D’en mesurer aussi peu à peu la légitimité, qu’il ne faut pas toujours écarter. De concevoir enfin et surtout les réponses à apporter, non pas dans leur généralité, mais à la mesure de chaque individu.

La blogosphère regorge déjà de juristes de toutes natures. Leur avis et leurs apports devront être progressivement combinés pour que les blogueurs perçoivent concrètement les droits et les limites de leur activité, qu’ils connaissent mieux leur champ d’action, les risques à courir et les batailles à mener. En cas d’attaque illégitime, ils devront connaitre les moyens de se défendre, de prendre leur responsabilité, aussi de ne pas être intimidés.

Il ne s’agit pas simplement d’établir un manuel juridique, car bien d’autres points de vues doivent être pris en compte lors d’une attaque personnelle ou collective. Il peut s’agir d’avis politiques, d’avis médiatiques, de raison d’agir selon une voie ou l’autre, et qui ramènent insensiblement à la situation et à la personnalité de chacun. Il s’agit de donner à chacun les outils pour se situer et s’orienter. Cela ne peut-être l’effet d’un texte ou d’une collection de textes isolée. Cela peut-être l’effet d’une communauté. Cela peut-être l’effet d’une communauté de discussion centrée sur les droits et les devoirs juridiques du blogueur, sur la manière de les défendre et de les exercer.

Quelle forme pourrait prendre une telle communauté? Un site qui reprendrait ce projet? Une plateforme de sites? Un format totalement décentralisé? La réponse dépasse déjà de beaucoup l’ambition de ce billet. A moins que la réponse ne soit déjà en train d’être donnée…

La discussion sur les attaques anti-blogs ne cesse et ne va probablement pas cesser. N’est-ce pas cette discussion elle même, en établissant une communauté de débats et d’intérêts, qui décidera comment cette communauté… va se structurer?

Edit du 23mars: La discussion sur la défense des blogs est déjà en train de produire ses effets. En quelques jours, on a vu des gamineries confirmer que le buzz pouvait aussi être une maladie infantile, on a vu paraitre de jolies initiatives spontanées, on a vu enfin éclore un projet qui s’annonce dans la droite ligne des directions et des besoins qu’expriment ce billet.

Edit du 25 mars: à lire aussi le très bon billet d’Eolas qui donne un premier cadrage juridique, en attendant la suite annoncée sur son carnet.

Edit du 28 mars: jugement sur l’affaire Fuzz, qui appelle de plus amples développements à voir dans un nouveau billet 

Tags: , , , , ,

18 réponses à to “Défense des blogueurs: du buzz à la construction d’une communauté”

  1. Nicolas dit :

    Dans mon billet, je cite ce truc qui a l’air intéressant : http://www.webcitoyen.com/ (mais je n’ai pas eu le temps de fouiller).

    N.B. : Je vais modifier mon billet pour citer celui-ci (si nos lecteurs sont cons, ils vont boucler, les deux billets se renvoyant l’un sur l’autre).

  2. cratyle dit :

    Webcitoyen va certainement dans cette direction, et la dimension locale y est vraiment intéressante: un blog à suivre.

    N.B : tant que nous ne sommes pas renvoyés par nos lecteurs…

  3. Toréador dit :

    Hum Tu crois donc à la production spontanée de normes ? Je vois plutôt la blogosphère comme le Bas-Moyen-Âge. Des fiefs. Chacun fait sa loi. Et on accepte de s’allier lorsque le Sarrazin prend Jérusalem.
    Il y a des suzerains, des papes, et des intriguants. Des alliances. Des fiefs belliqueux et des fiefs pacifistes.

    Toréador

  4. tonton dit :

    @ Toréador : Et le trésor des Templiers?

  5. Toréador dit :

    LOL. C’est le buzz !

  6. Benjii dit :

    Excellent billet, qui examine sur un plan théorique et avec pas mal de recul et d’humilité (et surtout d’intelligence) une pratique qui risque de poser de sérieux problème.

    Des problèmes qui vont surement relever de la jurisprudence, si on ne s’y prend pas suffisamment tôt pour les résoudre. Ce que ton post a le mérite de commencer a faire.

    Il faut poursuivre !

  7. cratyle dit :

    Toréador – En effet, la discussion produit spontanément des normes, c’est même la grande découverte du siècle qui vient de s’achever – cf. les qq liens wikipedia de ma blogroll dont Habermas et Austin- mais je n’écris pas ça pour détourner le sujet, la question est passionnante à développer.

    La différence entre les suzerains belliqueux du temps passé et nos modernes internautes est que les croisements de fer des premiers engendraient rarement des encyclopédies, des système d’exploitation ou des réseaux d’information décentralisés…

    Benji – il faut poursuivre… la discussion. En effet.

  8. abadinte dit :

    Buzzer c’est en effet créer du bruit. Mais ça sert aussi à répandre l’information et à la garder en archive.
    Je m’explique. Dupin base son auditoire sur les geeks. Pas moi. Lorsque j’en parle, je le fais en direction de personnes qui ne sont pas obligatoirement au courant de l’affaire car mon auditoire n’est pas geek (enfin je crois, c’est difficile de définir son auditoire).
    Et pour ce qui est de la garder en archive, tu remarqueras toi-même que les blogs ne sont pas supprimés et donc on peut garder l’info en archive.

  9. Gaël dit :

    Bon je me suis permis de citer votre billet chez moi.
    Je vous en informe car je suis bien élevé, pour un sale gauchisse

  10. cratyle dit :

    Abadinte – Archives?

    Gael – Merci. D’ailleurs… c’est une citation pour buzz ou pour discussion?

  11. tonton dit :

    Archives… (au passage, je relance un thème ‘économie industrielle du web qui a complètement disparu et que j’avais trouvé intéressant ;-) )
    http://www.google.com/search?q=%22couts+fixes%22+croissance+strat%C3%A9gie+cratyle&rls=com.microsoft:fr:IE-SearchBox&ie=UTF-8&oe=UTF-8&sourceid=ie7&rlz=1I7SNYJ

    Mais c’est vrai que c’est assez rudimentaire comme mémoire puisque cela se repose plus sur ma mémoire personelle que sur des aides mémoires automatisés (ce que supposerait un vrai système d’archivage).
    Et en plus, pour parler de vrai archivage des discussions, il faudrait pouvoir contextualiser les citations et non pas retrouver des éléments épars de dicsussions (un morceau de blog et les commentaires associés localisés sur ce seul blog – serions nous condamnés à abandonner l’intertextualité?) en ramassant bout par bout des traces d’informations qu’on a lu mais on ne se souvient plus trop ni où ni dans quel contexte (pas facile dans ces conditions de poursuivre des discussions…)

  12. cratyle dit :

    Archives… Paradoxalement, les archives, qui sont la matière même du projet Web initial ne correspondent plus au Web nouvelle génération. La discussion est faite de points de vues et d’arguments toujours renouvelés; les documents déjà écrits s’enfoncent inexorablement dans un Web profond dans lequel il est devenu impossible de naviguer.

  13. Nico dit :

    Bonjour Cratyle,

    merci de nous avoir cité. Le projet en est à ses débuts, mais beaucoup de choses vont voir le jour assez rapidement.

    Je me suis permis de reprendre une partie de votre résumé et de vous mettre un lien.

    Bien amicalement.

    Nico de Libertés Numériques

  14. George-s dit :

    En guise de commentaire, un exemple tout frais :

    http://george-s.blogspot.com/2008/03/corbeaux.html

  15. jacques rené dit :

    Bonjour,
    Eric Besson en charge de l’économie numérique est, lui même à l’origine d’un dépot de plainte dans le cadre d’un forum concernant les élections municipales dans sa commune de Donzère ( 26290 )
    à lire sur : faire dérouler tous les articles et commentaires associés !
    http://www.ledauphine.com/donzere-@/index.jspz?comnumcom=26116
    voir aussi le forum en question sur le site de
    bien vivre a donzere.com

    Cordialement

  16. cratyle dit :

    Nico – Bon courage pour ce beau projet

    George-s – voilà ce que cela donne de citer Deleuze et Guattari dans le même billet…

    Jacques René – Cette histoire ne me parait pas très claire – pas de jugement jugement hâtif de mon coté

  17. George-s dit :

    « George-s – voilà ce que cela donne de citer Deleuze et Guattari dans le même billet… »

    Ah, vous croyez que tout le mal vient de là ? En effet, vu comme ça, je suis un peu rassuré, alors…

  18. PavelKNJAZEV dit :

    качественная раскрутка сайта по хорошим ценам

Laisser un commentaire