Le pouvoir et l’influence

L’influence est la variété démocratique du pouvoir: elle parvient à ses fins sans diriger, elle oriente sans contraindre, elle organise sans nécessairement abaisser. Dans la démocratisation médiatique et politique que nous vivons, l’influence est l’avenir du pouvoir.

Tags: , ,

3 réponses à to “Le pouvoir et l’influence”

  1. Et quand on est influencable, on s’en sort comment ? :)

  2. tonton dit :

    Voilà un post qui nous replonge en plein XVIIIe siècle au beau milieu des cafés pré-révolutionnaires, quand la désaristocratisation avancée du pouvoir débouchait sur l’abondance (toute relative, bien entendu) de lieux de discussions et où l’influence valait pouvoir. Voltaire bien sûr, mais je ne résiste pas au plaisir de mentionner l’atmosphère du Quatre-vingt treize de Hugo, dont les chapitres parisiens sont pleins de ces ‘influences’, aussi cruciales que les luttes de pouvoir à l’assemblée…
    Sans parler de Grand Soir (la Révolurion a enfanté à la fois Babeuf et les Feuillants, il y a donc de la place pour tous…), une nouvelle Révolution couverait-elle sous les braises d’internet ?

  3. Cratyle dit :

    Je crois que révolution n’est pas un terme exagéré. La première génération d’internet a laissé croire qu’on avait seulement à faire à un nouveau produit, les transformations véritables devraient commencer lorsque l’usage politique du web 2.0 va se généraliser

Laisser un commentaire